- imprimer la page -

Les tableaux fantômes de Bailleul : dernier épisode au Musée de la Piscine

20 octobre 2018 -> 20 janvier 2019

En 2013, sur les murs du musée de Bailleul, Luc Hossepied, directeur de La plus petite galerie du monde [OU PRESQUE], découvre 31 cadres dans lesquels sont exposées des descriptions d’inventaire faites en 1879 par le conservateur du musée Édouard Swynghedauw et qu’avait exhumées Laurent Guillault, en étudiant l’histoire et les collections du musée flamand dont il préparait la renaissance.

Ces œuvres détruites en mars 1918, lors du bombardement de Bailleul, inspirent à Luc Hossepied une idée « folle ». À l’occasion de la commémoration de la Première Guerre mondiale il demande à des artistes d’aujourd’hui de réinterpréter un de ces tableaux fantômes.

Novembre 2018, La Piscine, accueille, pour la neuvième et dernière étape, les 93 œuvres contemporaines qui ressuscitent à leur manière le passé.

Commissariat Luc Hossepied, Eric Rigollaud, Nicolas Tourte et Sylvette Botella-Gaudichon

Catalogue édité à l’occasion de l’exposition.

Cette exposition a reçu le soutien important de la Région Hauts-de-France et de la Métropole Européenne de Lille.


Le musée de la Piscine
23, rue de l’Espérance
59100 ROUBAIX

Horaires

MARDI À JEUDI > 11h à 18h
VENDREDI > 11h à 20h
SAMEDI & DIMANCHE > 13h à 18h

Les infos pratiques sur le site de la Piscine


La presse en parle


© La plus petite galerie du monde (OU PRESQUE) - 2018